Ver de farine, le connaître et l'élever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par thefuri le Ven 13 Mar 2015 - 12:18

Ces informations proviennent des lectures que j'ai pu faire partout sur internet, ainsi que de mon expérience personnelle.
Je ne suis pas entrée trop loin dans les détails, mais si vous voulez des précisions ou autre la fiche peut toujours être modifiée ^^




Présentation du ver de farine :


Le ver de farine (''mealworm'' en anglais) est en fait la larve du Ténébrion meunier.
On le trouvait auparavant dans les sacs de farine chez les boulangers ainsi que dans les sacs de graines, mais avec les conditions d'hygiène d'aujourd'hui on ne l'y trouve plus.
De nos jours le ver de farine est élevé pour les entomophages, c'est à dire les humains qui mangent des insectes, mais également pour nourrir les animaux domestiques tels que les oiseaux, reptiles, poissons et rongeurs. En effet il est idéal comme friandise et comme complément de nourriture selon les espèces. Il est toute fois gras et parfois difficile à digérer de par la chitine qui compose sa ''carapace''. Cela n'a pas de conséquence pour les humains mais peut provoquer la mort à forte dose, pour certains animaux. Il faut donc choisir de préférence des larves venant de muer car elles sont alors plus digestes (blanches et molles).
Les vers sont composés d'environ 19,52% de protéines, 13,3% de lipides et 3,85% de glucides.
Les ténébrions, eux aussi comestibles (tout comme les nymphes), sont composés d'environ 18,65% de protéines, 13,64% de lipides et 3,62% de glucides.
N'oublions pas leur rôle écologique. En effet de par son alimentation composée de céréales entières moulues ou en voie de décomposition ainsi que d'insectes morts, de viande, de fruits et légumes, de pain et bien d'autres choses, ils contribuent au recyclage de la matière organique en décomposition.




Les différents stade du vers de farine :


1- L'oeuf :
Il ne mesure que 1 à 2 millimètres. On le trouve dans la farine, souvent collé aux parois du bac de ponte. Mieux vaut l'y laisser que de tenter de l'en décoller car il n'est protégé que par une fine membrane qui le rend très fragile.
Son incubation est en moyenne de 10 jours quand la température est adéquate.




2- La larve :
Elle a un corps long muni d'une tête avec yeux, antennes et mandibules, suivis du thorax sur lequel sont attachées 3 pattes de chaque côté, puis de l'abdomen ou l'on trouve les ''stigmates''. Les stigmates sont les orifices respiratoires de la larve, prolongés à l'intérieur par des trachées qui se ramifient en trachéoles afin de conduire l'air dans toutes les cellules de l'organisme.
Sa peau est dure, essentiellement composée de chitine.








3- La nymphe
La larve, après avoir mué plusieurs fois et atteint environ 3cm de long, se transforme en nymphe. Elle prépare sa métamorphose en ténébrion ce qui dure plus ou moins 20 jours selon la température. Elle ne se nourrit pas et ne bouge que si sa position ne lui convient pas ou qu'on l'attrape. D'abord blanche elle prend une teinte dorée et ses yeux foncent. Proche du terme de sa transformation, c'est au tour de ses pattes de prendre une couleur plus foncée, et ce sont ses mouvements abdominaux qui ne cessent plus qui indiquent la dernière mue laissant place à l'adulte appelé ténébrion.





4- Le ténébrion (de la famille des coléoptères) :
Il apparaît presque entièrement blanc et ce colore au fil des heures pour devenir marron foncé à noir. On y retrouve la tête avec les yeux, les antennes et les mandibules, puis le thorax qui porte une paires de pattes, et enfin l'abdomen qui porte les deux paires de pattes restantes ainsi qu'une paire d'ailes recouvertes par les élytres qui les protègent. Il se termine en cinq segments puis avec les pièces génitales à l'extrémité.
Les ténébrions ont un cœur qui permet de véhiculer l'hémolymphe (équivalent de notre sang mais sans hémoglobine) dans lequel baignent les organes et, tout comme la larve, le ténébrion à une respiration trachéenne. Leur corps est lui aussi recouvert d'une cuticule chitineuse qui leur permet de limiter leur pertes en eau et de se protéger. Ils mesurent environ 15 à 18 millimètres, ne volent pas et ont une vie de 2 à plusieurs mois en fonction de la température. Les femelles peuvent pondre jusqu'à 40 œufs par jours.








Reconnaitre mâle et femelle :


Les mâles sont généralement plus petits et plus fins que les femelles. Il paraît aussi que l'on peut les différencier au stade nymphal par la taille et l'épaisseur de deux appendices au bout de l'abdomen mais cela reste assez compliqué. Pour un sexage précis il faut utiliser un microscope ou les regarder s'accoupler (plus simple xD).




Elevage du ver de farine :


Ils sont très facile à maintenir et à élever car très résistants. Il y à cependant de meilleurs façon que d'autres pour s'en occuper afin qu'ils soient de bonne taille et bons à être mangés.
Vous pouvez séparer les stades ou non, c'est à vous de choisir. Les deux ont des avantages et des inconvénients dont vous vous rendrez bien vite compte.
Il faut aussi savoir que la température joue un rôle très important dans la vitesse du cycle du ténébrion (à tout les stades). Si vous voulez un élevage rentable, la température idéale est de 25 à 30 degrés. Au delà de 32 degrés l'élevage souffre et risque de mourir. En dessous de 25 degrés l'élevage est juste un peu ralenti. Les larves supportent très bien le froid et la conservation se fait au frigo aux alentours de 6 degrés, si elles sont destinées à être mangées.
Malgré les informations qui circulent, à tout les stades ils ont besoin de lumière et cela même s'ils la fuient. Cela évite notamment l'apparition d'acariens qui se développent plus facilement dans les endroits sombres et peuvent décimer un élevage entier en très peu de temps. Il est de même nécessaire que l'endroit où ils vivent ait une hydrométrie qui ne soit pas trop élevée, pour les mêmes raisons. Si vous avez des problèmes d'humidité vous pouvez placer des morceaux de charbon près des bacs car ceux-ci vont absorber l'eau.




Si vous choisissez de les séparer :


Les larves ont besoin de farine comme substrat, la meilleure étant la complète, mais pas exclusivement. On peut aussi utiliser des graines complètes ou en flocon, du gruau nature, ou bien du son, pour un substrat de 3 ou 4 cm. Il faut savoir qu'avec un substrat composé de ''poudre'' on peut plus facilement récupérer les larves grâce à un tamis, ce qui n'est pas possible avec des graines complètes par exemple. Les graines ont toutefois l'avantage de ne pas se ''salir'' ce qui permet un nettoyage moins fréquent des bacs d'élevage.
Quoi que vous choisissiez, n'oubliez pas que leur alimentation détermine leur valeur énergétique, et des larves bien nourries donnent de bon reproducteurs.
On peut leur donner des fruits et légumes de temps en temps bien que ce ne soit pas absolument nécessaire; la plupart en sont friandes et ne s'en portent que mieux. Evitez les aliments trop juteux qui peuvent faire moisir le substrat et étouffer les larves à cause des agglomérations (collantes) de farine.






Pour les nymphes il est préférable de les séparer des larves et des adultes car elle sont fragiles et peuvent être blessées facilement ce qui entraîne la mort ou des malformations qui feront mourir les adultes plus vite. Pour elles pas besoin de substrat car elles ne se nourrissent pas.


Les ténébrions peuvent être nourris de la même manière que les larves en sachant qu'il ne sont pas très ''doués'' et meurent facilement. Je préfère personnellement tout les aliments ''complets'' sur lesquels ils se déplacent facilement et ne peuvent s'enliser. Ajouter à cela des morceaux de pain qu'ils mangeront et escaladeront et qui leur permettront de se redresser quand ils tombent sur le dos. J'ai remarqué qu'une source d'eau était très appréciable pour eux. Chez moi ils apprécient plus leur coton mouillé (dans un bouchon) que la nourriture fraîche.
Les femelles pondent dans la farine (et aliments poudreux) donc si vous souhaitez séparer les œufs et les jeunes larves afin d'éviter entre autre le cannibalisme (quand il y à peu de nourriture donc peu fréquent), vous pouvez remplir un récipient de farine à l'intérieur du bac d'élevage et le changer de temps en temps (suivant le nombre de reproducteurs) en plaçant le résultat dans un nouveau bac ou dans le bac de vos larves. Il existe aussi un système simple ou vôtre base est de la farine, surmontée d'un grillage fin qui ne laisse pas passer vos ténébrions, puis couvert de nourriture entière sur lequel évoluent vos ténébrions.
[size=16]De nombreuses techniques existent c'est donc à vous de choisir selon vos possibilités.[/size]




Difficultés rencontrées :


_ Ils est possible qu'en achetant des larves en animalerie par exemple, vous ayez de nombreux morts. Ne vous affolez pas, ce problème vient généralement d'une surpopulation et d'un manque de nourriture. Cela se règlera chez vous par la suite.
_ Il est fréquent de retrouver des carapaces vides de ténébrions. Cela est normal, puisqu'ils se nourrissent également des chairs mortes.
_ Vos larves sont très peu actives ? Le froid ou une trop forte chaleur peuvent en être la raison. Les larves sont aussi moins actives pendant la période qui précède la nymphose alors avant de jeter le tout à la poubelle attendez un peu ;) Vous pouvez d'ailleurs leur donner un peu de levures de bière pour les booster car elle contient des vitamines (B) dont elles ont besoin.
_ Cela fait plusieurs semaines que vos ténébrions sont apparus et il n'y a pas de nouvelles larves ? Pour un œil non aguerri il peut être difficile de voir les œufs et les toutes petites larves qui en sortent. Mais au bout de 1 ou 2 mois il vous suffit de regarder au fond pour voir la farine grouiller.
_ Vos larves ne touchent pas au légume ? Elles sont probablement trop petites pour que vous remarquiez la différence sur le légume ou celui ci est trop dur pour les bébés. Avec les grande larves ou une grande populations le problème ne se pose pas.


Attention : Si vous souhaitez arrêter vôtre élevage, vous pouvez les donner, les vendre, ou les tuer (congélateur pendant plusieurs jours) mais surtout pas les relâcher car cela polluerait les populations extérieures !

Pour connaître la fréquence et la quantité de vers de farine à donne à votre hamster (en fonction de son âge) : http://www.hamster-planet.com/t4132-quantite-de-vers-de-farine-a-donner-a-un-hamster#90355
avatar
thefuri
Queen of Hamsters
Queen of Hamsters

21 Hamster(s) Plus pour le moment :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par thefuri le Sam 4 Avr 2015 - 15:50

Merci pour le passage en fiche ^^
avatar
thefuri
Queen of Hamsters
Queen of Hamsters

21 Hamster(s) Plus pour le moment :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par thefuri le Sam 17 Oct 2015 - 15:36

Lien Intéressant non ? :)
avatar
thefuri
Queen of Hamsters
Queen of Hamsters

21 Hamster(s) Plus pour le moment :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par Mio le Sam 24 Oct 2015 - 17:20

Intéressant en effet.
avatar
Mio
Queen of Hamsters
Queen of Hamsters

Hamster(s) Nÿm (♂ syrien)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par Smarties2001 le Sam 24 Oct 2015 - 18:09

Félicitations thefuri ta fiche est super intéressante.
avatar
Smarties2001
King of Hamsters
King of Hamsters

Hamster(s) Rip Smarties syrien ♂ chocolat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par thefuri le Sam 24 Oct 2015 - 18:43

Merci ^^
avatar
thefuri
Queen of Hamsters
Queen of Hamsters

21 Hamster(s) Plus pour le moment :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ver de farine, le connaître et l'élever

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum